Pays de Grand Lieu : «la com’ c’est nous tous»

Après l’antenne de La Presqu’île, nous avons été chaleureusement invité à rencontrer les bénévoles de l’antenne de Pays de Grand Lieu. Nous avons été reçu par Cécile, Sylviane, Amandine, Jean, Bernard et Nicolas à leur local situé à Saint Aignan de Grand Lieu.

Créée en 1973 par Louis Dupré, président d’honneur actuel de la Protection Civile 44 et Maurice Chauvet, les Sauveteurs Secouristes se sont fédérés à la FNPC à la fin des années 1980. La section ADPC44 de Saint Aignan est devenue l’antenne Pays de Grand Lieu en 2005 lors de sa fusion avec la Protection Civile 44 pour légitimité ses activités au-delà de la commune et de son rayon d’action historique. Grâce au soutien de la Mairie depuis de nombreuses années, notamment sous les mandats de M. Claude Gobin, l’antenne s’est développée grâce à un réseau associatif et institutionnel important avec lequel elle a réalisé à maintes reprises des projets. Incontournable sur la commune et sur le SIVOM de Bouaye, elle a pu élargir ses activités sur un secteur d’activités qui couvre désormais 11 communes (St Aignan, Bouaye, Brains, Pont St Martin, La Chevrollère, La Marne, Saint-Pazanne, St Hilaire de Chaléons, Pornic…
Installée depuis 2007 dans de nouveaux locaux mis à disposition par la Mairie, l’antenne possède deux locaux : un local logistique, rue des Frères Rousseau et un local administratif au complexe sportif Bertin.
Forte de 26 membres, dont 9 PSE2, 9 PSE1 et 8 stagiaires (dont 4 mineurs), elle réalise pas moins de 30 DPS par an.  «La particularité de cette année c’est qu’on a eu pas de mal DPS le même jour et donc il y a une légère baisse d’activité par rapport à 2010. On a préféré privilégier les DPS de notre secteur en ne s’engageant pas sur d’autres, notamment le motocross de la Marne qui était en même temps que nos Festifolies» nous précise Cécile Giraudet, présidente-déléguée depuis 2007.
En ce qui concerne la formation, Pays de Grand Lieu veut maintenir des sections PSC1 malgré l’absence de formateur dans l’antenne. Les 3 sessions ont été réalisées grâce à Hervé Salmon et Cyril de Massey venus de l’antenne de Loire-Divatte.
Côté investissement cette année pour l’antenne : 2 nouvelles servantes et une tente gonflable de 1460 euros qui «va nous permettre d’être plus mobile et va nous donner un peu plus de confort sur les DPS. Elle s’accroche directement au VPS» ajoutera Bernard Racineux, responsable du matériel. «On aurait un projet pour 2012/2013 à soumettre au siège départemental : ce serait de remplacer notre VPS pour un VTP. Même s’il est très très bien entretenu, il nous coût cher. Il est de 1988 quand même» témoignera Jean Boulard, responsable véhicule.
Ouverte sur les autres antennes, Pays de Grand Lieu s’investit à sa manière à la départementalisation des activités. «On essaye de travailler avec tout le monde car c’est pas seulement quand on a besoin des autres qu’on les appelle. » poursuit Cécile.
«Pays de Grand Lieu c’est avant tout la convivialité dans l’engagement» témoignera Sylviane, vice-présidente. «Tout le monde a sa place. On a fait un gros travail d’organisation pour faciliter les échanges et les prises de décisions. » nous avoue Cécile. «On fonctionne par commissions (Bureau élargi) qui rendent compte au bureau décisionnel qui valide et tranche à 5. C’est plus efficace et constructif.» poursuit Jean. «On réalise aussi un petit journal interne  tous ensemble – Grand-Lieu info – car pour nous la com’ c’est nous tous» .
Fière de son équilibre, l’antenne a su à la fois accompagner ses jeunes et à recruter de nouveaux bénévoles bien engagés. «On a fait le pari depuis 2005 d’élargir les activités de notre antenne à la communication, aux festivités et à la sensibilisation du grand public. Ca a permis aux jeunes de s’investir et de développer leurs compétences et leur sens des responsabilités» nous confie Cécile Giraudet.  «Désormais, nous les jeunes, on s’investit dans l’administration (logistique, festivités, …) de l’antenne et on participe aux projets de l’antenne. » poursuit Amandine Biraud, co-responsable du matériel.
Et il y en a des projets pour 2012, notamment les 40 ans de l’antenne avec le concours de Louis Dupré. Un temps fort qui s’annonce plein d’émotion et de surprises !

Nicolas BERTET
Responsable départemental de la communication

POLE COMMUNICATION : LA CONTINUITE D’UNE POLITIQUE, LE DYNANISME D’UNE EQUIPE ELARGIE !


Comme vous l’avez sans doute remarqué, vous avez été TOUS sollicités pour rejoindre l’équipe de communication pour cette nouvelle année associative. Cet appel n’est pas anodin puisqu’il ouvre la seconde phase du plan de développement de la communication départementale, démarré en 2008. Continuons a multiplier nos actions : un mouvement positif est en marche dans les antennes. Nous rejoindre c’est donner encore plus de moyen et d’efficassité. Nous vous donnons aujourd’hui les moyens de vous exprimer et d’agir pour valoriser votre association et ses bénévoles. L’image de la Protec’ est entre vos mains.

Historique du plan triennal
Suite à l’enquête interne réalisée auprès de l’ensemble des membres de l’association (20% ont répondu) en fin 2008, le diagnostic était clair : il existe un problème de valorisation des bénévoles, dans la transmission de l’information et la communication (valorisation de nos activités). Lors de l’AGD 2009,  le président départemental s’est engagé à faire de la communication un objectif prioritaire. C’est dans une perspective de réponse à ses besoins et de se donner les moyens d’agir que fut mis en place, en 2009, la 1ère équipe de communication qui a déterminé des axes de développement et ainsi mis au point un plan de développement sur 3 ans (2008-2011) qui fut porté par Laurent Chappuis puis validé en Conseil Départemental. Durant l’année 2009, l’équipe de communication départementale a doté l’association d’outils d’information (Protec’Info, CODOR, Photothèque, fiches contacts), d’outils de communication (3000 triptyques, 1000 chemises, 10 000 flyers, le site internet officiel, film promotionnel), formé les RESCOM locaux volontaires à leurs prérogatives, a réalisé 19 soutiens de communication auprès des antennes, a rencontré des partenaires, a arrêté un budget pour 2010 et a multiplié les contacts avec les médias. Cette première phase de travail aux résultats positifs et encourageants apporte les bases de la création d’un Pôle communication plus large pour 2010.
Le Pôle Communication : une équipe de communication renforcée
C’est avec une équipe désormais de 9 adhérents que l’équipe va poursuivre ses engagements sur le terrain et approfondir ses objectifs. Il s’agit pour nous, en interne, de renforcer les liens avec les RESCOM locaux, d’accompagner ces derniers dans l’appréhension de leur responsabilité par des formations et l’utilisation d’outils de communication par un travail commun. En externe, nous nous attacherons à mieux anticiper les interventions et à multiplier les partenariats et nos actions communes de valorisation. Pour se faire, le Pôle communication se divise désormais en 5 secteurs. Le secteur Web s’attachera à accélérer l’évolution du site internet (Diagnostics, plan de développement, création de news letters, multiplications d’articles, partage de photos, mise en place d’espace collaboratif de travail et d’échange de documents). Le secteur photo-vidéothèque entretiendra une photothèque physique et virtuelle commune à l’ensemble des RESCOM. Le secteur relations publiques/médias aura la charge  de développer les liens avec la FNPC, les médias,  les officiels, les partenaires. Le secteur conception et rédaction s’attellera à homogéniser nos couleurs, à l’évolution de la ligne éditoriale du Protec’info, à mettre en place une veille informationnelle  avec les RESCOM.  Il incombera au secteur projet de concevoir des outils communs (kit AG/OPCOM, dossier d’accueil du nouvel adhérent), et de proposer des actions inter-antennes (forums, actions de communication).
Nicolas Bertet
Responsable communication départemental