COVID-19 : nos missions en cours

La Préfecture a engagé la Protection Civile 44 sur plusieurs missions dans le cadre du COVID-19.

Engagés sur plusieurs missions dans le cadre du COVID-19, il a été porté une attention particulière à la sécurité de nos intervenants secouristes. A la cellule de crise comme dans l’hôtel visité (pas de symptômes du COVID-19) et au centre d’accueil et d’hébergement d’urgence (symptômes du COVID-19), des règles strictes ont été mises en place, afin d’éviter toute propagation du virus.

Au quotidien, ce sont plus d’une trentaine de bénévoles qui se relaient afin de mener à bien l’ensemble des missions COVID-19 qui ont été confiées à la Protection Civile de Loire-Atlantique.

Un centre d’accueil et d’hébergement d’urgence

Depuis jeudi 26 mars, nos équipes ont ouvert un centre d’accueil et d’hébergement d’urgence qui pourra recevoir jusqu’à 48 personnes jusqu’alors à la rue ou résidant dans des foyers ou logements sociaux, présentant des symptômes sans gravité du COVID-19. Pour cette mission, nous sommes notamment accompagnés de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale, de l’Agence Régionale de la Santé et de la Permanence d’Accès aux Soins de Santé du CHU.

Au centre, les premiers résidents présentant les symptômes du COVID-19 sont accueillis et pris en charge par nos équipes. Des règles d’hygiène et de protection, très rigoureuses, ont été mises en place afin d’assurer la sécurité de tous.

Qu’ils soient à la cellule de crise, en équipe logistique, aux côtés des personnes précaires hébergées dans des hôtels, à la communication, de garde ou d’astreinte en VPSP ainsi qu’au centre d’accueil et d’hébergement d’urgence de Saint Aignan de Grand Lieu, nos équipes font preuve d’un engagement H24 auprès des personnes qui, dans la précarité, nécessitent une attention particulière. Malgré les masques et les tenues de protection individuelle impressionnantes, nos bénévoles font leur maximum pour apporter le réconfort nécessaire aux résidents pris en charge dans la période que nous vivons.

Journée type au centre

  • 8H30, l’équipe de jour se présente. Nettoyage des mains, contrôle de température et changement de tenue sont de rigueur. L’équipe de nuit procède aux transmissions de la nuit via un tableau et une main courante.
  • Matériel de secours contrôlé, équipements de protection individuelle comptés pour une éventuelle demande de livraison par l’équipe logistique, le véhicule de premiers secours à personnes (VPSP) qui sera de garde durant 24H est vérifié et intégralement nettoyé.
  • La journée s’enchaîne avec la distribution des repas aux résidents, les visites médicales réalisées par un médecin et une infirmière bénévoles, le nettoyage de l’ensemble des zones de vie des secouristes, la lessive des tenues sales de la veille…
  • Des temps de repos sont également observés par les équipes, à tour de rôle, afin d’assurer une réponse permanente à toute demande d’un résident ou de déclenchement du VPSP.
  • 21H, l’équipe de nuit prend le relais sur l’hébergement. Quant à l’équipe de garde du VPSP, toujours disponible pour prêter main forte, elle restera mobilisable jusqu’à 9H le lendemain.

Mission auprès de 2 hôtels nantais

Quotidiennement, nos secouristes rendent visite aux résidents confinés dans un hôtel de l’agglomération nantaise et ne présentant pas de symptômes du COVID-19. Orientées par le Service Intégré d’Accueil et d’Orientation (SIAO), ces personnes qui étaient sans domicile ou vivaient dans des conditions très précaires (foyers, squats…) bénéficient désormais d’un hébergement pour pouvoir être confinées, seules ou en famille. Durant environ trois heures, nos équipes s’assurent que tout se passe pour le mieux pour elles, répondent aux questions éventuelles, proposent des vérifications de températures. Cette mission, confiée par le SIAO à notre association, est essentielle afin que ces personnes, désormais confinées, puissent bénéficier d’un soutien quotidien dans la crise sanitaire que nous traversons.

 

Ils en parlent aussi :

Ouest-france

France-Bleue

COVID-19 : ouverture de notre cellule de crise

La Protection Civile de Loire-Atlantique est officiellement engagée dans le cadre de la lutte contre le COVID-19 sur le département. Elle rejoint l’élan opérationnel et de solidarité des bénévoles de la Protection Civile Française largement mobilisés, notamment dans le Grand-Est et en région parisienne.

Depuis le mardi 10 mars, une cellule de crise est mise en place au sein du siège départemental. Elle a pour objectif de suivre en continu l’évolution de la situation sanitaire sur le département, en lien avec la Préfecture et l’Agence Régionale de Santé, afin d’apporter une réponse adaptée aux besoins de la population.

La cellule de crise organise la mobilisation des bénévoles secouristes, qui sont pré-positionnés, selon leurs souhaits, sur des actions de première ligne, ou celles de la base arrière. Elle a également rédigé les notes de consignes opérationnelles qui dicteront les conduites à tenir des bénévoles lors de leurs interventions.

Photo : Protection Civile 44_COVID19/24mars2020

 

ANNULATION DE NOS FORMATIONS

En raison des directives du gouvernement pour endiguer la propagation du virus COVID-19 et afin d’assurer la sécurité des formateurs comme des stagiaires, il a été décidé de suspendre l’ensemble des formations proposées par la Protection Civile de Loire-Atlantique, jusqu’à la date du 17 avril.

Selon la situation, les formations reprendront à compter du 18 avril ou bien seront annulées pour une période prolongée.

L’ensemble des stagiaires a été informé par mail de ces annulations.

Nous restons joignables et faisons notre possible pour répondre à vos interrogations :
loire-atlantique@protection-civile.org