Ukraine : La Protection Civile 44 se mobilise

La crise majeure qui frappe l’Ukraine et plus particulièrement les populations civiles fuyant les combats et les bombardements, va nécessiter une solidarité de plus en plus forte tant au niveau des espaces frontaliers de transit (besoins matériels) et des lieux d’accueil (matériel et hébergement). Des élans de solidarité vont peu à peu émerger parmi la population française à l’égard des réfugiés au travers des réseaux caritatifs et/ou nos collectivités.

 

Aucune description disponible.C’est pour répondre et participer à son cadrage que la FNPC, en partenariat avec l’Association des Maires de France (AMF), a sollicité notre APC pour que l’on puisse répondre aux sollicitations des mairies dans le transport, le stockage et le transfert des dons vers un réseau national puis européen.

Aucune description disponible.Une cellule de crise a été mise en place depuis mercredi  sous la houlette du Pôle Opérationnel au siège départemental pour gérer cette première phase et pour dimensionner et anticiper les futures missions d’accueil des réfugiés sur le département de Loire-atlantique.

Les missions se multiplient

Aucune description disponible.Une cellule de crise au siège départemental a commencé à mettre en place les outils de gestion (Process, planning, transmissions, etc…) et opérer les premières collectes notamment celle réalisée par la Maison de L’Europe vendredi dernier. 

Pas moins d’une trentaine de mairies ont dors et déjà fait appel à notre soutien logistique. 

Une campagne de communication à destination des entreprises, associations, établissements de santé, écoles supérieures, etc. a été lancée via nos réseaux sociaux.

 

Le convoi ORZEL 1 (« Aigle » en polonais) arrivé

Grâce à une première mobilisation, le convoi ORZEL 1, chargé de 19 tonnes de matériel, est arrivé lundi 7 mars au soir à Lublin en Pologne.

Le matériel va être par la suite acheminé par corridor humanitaire directement auprès des populations civiles proches des zones de combat.

Le prochain convoi ORZEL 2 s’organise. La date du prochain est fixée au dimanche 13 mars.

 

Les besoins s’intensifient …


Aucune description disponible.En effet, en complémentarité des 3 espaces de stockage (Blain, Saint-Sébastien et Béré)  et un espace de chargement de déchargement des collectes à Nantes-Chantennay.

Reste que nous appelons toujours à la générosité en ce qui concerne nos  besoins en  transpalettes notamment peseur ainsi que des diables, bascules, gerbeurs et d’un second véhicule de 20 m3. N’hésitez pas à faire suivre ces besoins auprès de vos réseaux personnels et professionnels.Peut être une image de 3 personnes et plein air


Enfin, la FNPC poursuit sa campagne de dons pécuniaires lancée sur les réseaux sociaux afin de financer l’achat de matériel lourd et d’hébergement d’urgence pour les populations civiles (voir listing en pièce jointe).

Plus que jamais, nous 650 bénévoles se mobilisent – au-delà de nos missions traditionnelles – pour mener à bien nos missions.  Elles seront menées bientôt en parallèle de missions d’accueil des réfugiés. Nous vous tiendrons prochainement informés de ces missions potentielles.

Peut être une image de 2 personnes, personnes debout et texte qui dit ’PROTECTION CIVIL AIDER SECOURIR. FORMER DON PAR SMS LAAE CIVILE SOLIDARITÉ UKRAINE Envoyez «DON> par SMS au 92 3 92 ou rendez-vous sur don.protection-civile.org AIDEZ-NOUS À LES AIDER #SOSUkraine’

Plan Temps Froid : la Protection Civile 44 au chevet des sans-abri

En raison d’une dégradation des conditions climatiques, le Plan Temps froid a été déclenché par la Préfecture 44 à compter du 8 janvier 2021 au soir. Comme chaque hiver, les bénévoles secouristes de la Protection Civile 44 se mobilisent pour mettre en œuvre un centre d’hébergement d’urgence sur la ville de Nantes et déployer des maraudes auprès des sans-abri sur la Ville de Saint-Nazaire.

Protection Civile 44 : aider les plus démunis

La Protection Civile 44 participe, en qualité de collaborateur des pouvoirs publics grâce son agrément de sécurité civile, à des actions d’urgence en soutien des populations sinistrées et les plus démunies. Depuis 2003, elle participe au plan hivernal sous l’autorité de la Préfecture 44, notamment par l’organisation de maraudes sur la ville de Saint-Nazaire et l’ouverture d’urgence du gymnase, Joël Paon, mis à disposition par la ville de Nantes.

Le déclenchement

En cas de dégradation des conditions météorologiques qui mettent en danger la vie des personnes sans abri, la Préfecture 44 déclenche le plan hivernal en mettant en alerte notamment la Protection Civile 44. Seule l’autorité préfectorale met fin au plan dès lors que les conditions redeviennent acceptables.

Gérer un centre d’hébergement d’urgence

Les bénévoles de la Protection Civile 44, formés à l’aide et l’écoute psychologique, assurent l’accueil des sans-abri au sein d’un centre d’hébergement d’urgence de 25 places pour les personnes majeures, hommes, femmes et couples. Les personnes peuvent s’y restaurer, se laver et dormir à l’abri avec l’orientation préalable du SAMU Social (115). Trois équipes de trois à quatre bénévoles se relaient de 7h30 à 22h pour faire fonctionner ce centre d’hébergement d’urgence. Un veilleur de nuit est présent entre 22h et 7h30. Contexte sanitaire oblige, les hébergés disposent chacun d’une tente chapiteau équipée d’un lit de camp et d’une literie propre et adaptée. Les entrées/sorties ainsi que les prises de repas sont également réalisées dans le strict respect des mesures barrières. Les compagnons à quatre pattes sont acceptés. Nouveauté : habituellement ouvert la nuit uniquement, le gymnase permet désormais un accueil 24h/24H.

Aller au-devant de ceux qui en ont le plus besoin

Depuis 2006, des maraudes sont organisées par les bénévoles de la Protection Civile 44 en collaboration avec le CCAS de la ville de Saint-Nazaire. De la nourriture et des couvertures sont distribuées. Les personnes de la rue sont invitées à rejoindre un foyer dédié en fonction des places disponibles.

Cette mission bénévole d’hébergement d’urgence se déploie en complémentarité de l’ouverture fin novembre 2020 d’un autre gymnase nantais (Emile Morice sur l’île de Nantes). Dix bénévoles s’y relaient également toute la journée pour accueillir et protéger dans les mêmes conditions les plus démunis face au COVID-19.

Pour tout reportage, dans le respect des consignes sanitaires, merci de prendre contact avec l’association auprès de : Nicolas Bertet, Vice-président départemental en charge de la communication, 0686955220 ou par mail communication@44.protection-civile.org

La Protection Civile 44 maintient ses formations SST et se tient prête à agir.

Au regard des annonces présidentielles et des dispositions ministérielles, nous avons décidé de réactiver notre cellule de crise et de maintenir nos formations en entreprises.

Durant ce deuxième confinement, et jusqu’à nouvel ordre, nos formations au secourisme sont autorisées et donc maintenues autant que possible.

Le centre de formation départemental poursuit les formations en semaine au sein des entreprises.
Les formations au centre et à destination du grand public qui ont lieu le week-end sont suspendues.

Toutes ces formations auront lieu dans le strict respect des gestes barrières et en application du protocole sanitaire mis en place par l’INRS (formation SST) et par la FNPC, notre autorité d’emploi.

Nous avons renouvelé notre mise à disposition auprès de la Préfecture 44 pour accompagner nos institutions dans ce nouvel épisode de crise sanitaire. Nos forces opérationnelles ont été mise en alerte sous la houlette de notre cellule de crise. Nos missions de transports sanitaires vont s’accélérer dans les jours qui viennent.