Festifolies: 36 bénévoles mobilisés pendant 2 jours

 

 

 

 

 

Exceptionnel ! C’est le mot qui était dans toutes les bouches des visiteurs qui déambulaient dans les rues de Saint-Aignan de Grand Lieu, transformer pendant 2 jours en un festival de rue géant organisé par la municipalité avec le concours des associations et des habitants. L’engagement opérationnel de l’antenne Pays de Grand Lieu se devait d’être à la hauteur de l’événement. Pari gagné !

 

 

 

 

Samedi 25 et dimanche 26 septembre, les Festifolies d’automne   auront rassemblé par moins de 7000 personnes le premier jour et 11000 pour le deuxième.
Un dispositif adapté à une couverture importante pour un événement exceptionnel qui a nécessité un travail important de préparation auquel l’antenne de Pays de Grand Lieu s’est attelé depuis plus de deux ans. Repérage sur le terrain, réunions avec le régisseur de l’évenement, préparation de la logistique et du déploiement des effectifs, l’antenne s’est largement mobilisée pour satisfaire les besoins de sa municipalité en mettant à profit son expérience en matière de dispositif de moyenne envergure en organisant chaque année le DPS du Carnaval de Pornic.
C’est d’ailleurs sur un schéma presque identique qu’à été géré le dispositif Festifolies : 3 postes de secours répartis sur les différents points de forte animation et un PC de régulation situé à l’étage du centre Milénia, proche du centre de gravité de la manifestation. (Voir image page précédente). Un poste de secours dédié au concert des Tri Yann a été mis en place le soir.

Les Festifolies d’automne auront mobilisés pas moins de 36 secouristes de la Protection Civile 44. L’antenne Pays de Grand Lieu s’est s’appuyée sur une mobilisation générale de leur secouriste au regard de leur capacité en effectif de base. L’antenne a pu compte également sur les 16 renforts, sur les deux jours, venus des antennes de Vallet, les Sorinières, Basse et Haute Goulaine, Saint Herblain, Loire-Divatte, Nozay et avec la participation du Président départemental, Jean-Pierre Giraudet.
Durant ces 2 jours, 22 soins ont été effectués dont 1 évacuation. Côté organisation, le bilan est plus que positif ! Le travail des secouristes a été à la hauteur du défi relevé. Une fois de plus, l’expérience de collaboration avec les autres secouristes des antennes n’est plus à souligner : les habitudes sont désormais acquises.
Un grand bravo à toutes les équipes qui ont su allier travail, convivialité et plaisir.

Nicolas Bertet
Chargé de communication départemental

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.