Nort Sur Erdre : «Etre Nous»

Après l’antenne d’Estuaire et Sillon, nous avons été rencontrer les bénévoles de l’antenne de Nort. C’est tout spécialement pour nous, que Bénédicte, Anaïs, Séverine et Françoise sont venues nous offrir les portes de leur local.

L’antenne de Nort Sur Erdre a été créée au début des années 60 sous l’appellation « Amicale des secouristes ». Elle s’affilie à la Protection Civile au début des années 80. Bertrand De Sallier Dupin et Michel Gautreau sont les plus anciens membres de l’antenne et ont été des personnages importants dans l’histoire de l’antenne. Après avoir occupé un local à associatif de la Minoterie puis l’ancien centre de secours de Nort, l’antenne est actuellement dans des locaux prêtés à titre gracieux par la mairie avec laquelle elle noue de plus en plus de liens au travers des formations PSC1 et urgence cardiaque.
Le secteur de l’antenne est vaste puisqu’elle se compose de 11 communes sur lesquelles, elle intervient toute l’année. Forte de 15 PSE2, 1 PSE 1 et 3 stagiaires, elle réalise, par an, pas moins de 25 DPS et 6 cessions de formations. «2 jeunes sont venus compléter nos effectifs en 2011 : Solène et Matthieu. Ils sont bien motivés pour continuer» nous avouera Anaïs, responsable de la communication locale et adjointe au DPS (Voir ci-contre).
Portée par Ronan BONOMI pendant quelques années, depuis leur dernière Assemblée locale, situation un peu exceptionnelle, l’antenne n’a pas trouvé de président-délégué. «On gère l’urgence et le quotidien. Ca nous manque pas mal quelqu’un qui chapote tout le monde. On essaye de continuer à être nous !» nous confira Bénédicte, responsable de DPS.
Une des particularités de l’antenne s’est que depuis plusieurs décennies, elle réalise tous les 1ers vendredi du mois, un exercice qui regroupe à chaque séance plus d’une dizaine de membres dans une ambiance très familiale et avec la volonté de travailler toujours mieux. Le 1er vendredi du mois de juin est consacré à la préparation, sur le terrain, du dispositif à haut risque : le festival Nuit de l’Erdre. «C’est un poste très important pour nous, financièrement mais surtout auprès de la mairie et du public» nous confiera Françoise Boucq, formatrice de l’antenne.
Leur objectifs pour cette année sont clairs : «remplir nos postes de secours, garder la motivation de nos bénévoles, et éviter d’embêter nos collègues des autres antennes en demandant des renforts. Sauf pour les nuits de l’Erdre bien sur ! Je préfère refuser un gros poste pour éviter de mobiliser trop de personne. Je les propose au pôle opérationnel départemental. Je remercie particulièrement Anaïs qui grâce à son énergie mobilise beaucoup de monde quand il faut.» insistera Bénédicte. «Notre but aussi c’est de se montrer d’avantage et de recruter de nouveaux bénévoles. On aimerait bien participer au forum associatif prochain. Pour stimuler un peu plus notre communication, on a besoin d’aide du pôle communication et de gens motivés.» ajoutera Anaïs. «On a de la chance d’avoir des gens dynamiques et qui s’entend très très bien.» lancera Françoise.
Si l’antenne de Nort semble bien se porter et continue à faire des projets, elle souhaite qu’un lien plus étroit se créé avec le siège. «Il faut réussir à trouver un juste milieu pour être compris, mieux entendu, s’informer plus rapidement et faire respecter les règles. A nous de faire des efforts de communication mais aussi de la part du siège départemental» conclura Bénédicte. ?
Nicolas BERTET
Responsable départemental de la communication

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.