La Protection Civile 44 défile sur les Champs Elysées

Publié le 23/10/2010

Grande mobilisation des bénévoles secouristes pour leur première participation au Ravivage de la Flamme du Soldat Inconnu.
Inoubliable. C’est le mot qui était dans toutes les bouches des 50 bénévoles de la Protection Civile 44 partis, samedi 23 octobre, rejoindre leurs 400 homologues français venues de toute la métropole et de l’outre mer pour partager un moment solennel et privilégié sous de l’Arc de Triomphe.
Samedi 23 octobre, les couleurs orange et bleue grouillaient sur l’esplanade de la Pavelle à Saint Aignan de Grand Lieu. Point de rendez-vous des 50 bénévoles de la Protection Civile 44 qui embarquaient ce jour pour la Capitale. Les occasions sont rares de les voir aussi nombreux en uniforme. « Certains d’entre nous, et notamment nos jeunes bénévoles, ne sont jamais venus à Paris. Alors en plus de défiler sur les Champs c’est quelque chose d’inoubliable ! » lancera un bénévole. Un rendez-vous exceptionnel pour une participation inédite puisque c’est la première fois que l’association départementale participe à la cérémonie du Ravivage de la Flamme du Soldat Inconnu.

La cérémonie

C’est à l’angle de la rue Balzar et de la plus grande avenue du monde, que les 400 bénévoles vêtus du même uniforme, ont débuté la remontée des Champs Elysées sous un orage battant et sur fond de marche militaire. « Le 44 était la plus importante délégation. Nous étions aux premières loges puisque nous avons pris place juste derrière la délégation du Bas-Rhin, Porte Drapeau et organisatrice du Congrès National prochain » nous précise Nicolas BERTET, chargé de communication départemental.
Sous l’Arc de Triomphe, le Président national, Yannick Chevenard accompagné des représentants de l’Etat ont déposé une gerbe sur la tombe du Soldat Inconnu au milieu des bénévoles avant de les avoir salué. Depuis 1995, la Protection Civile de France et D’outre Mer, qui compte 32 000 bénévoles, est la seule association agrée Sécurité Civile à cette cérémonie.

Héritages
« Cet honneur de rendre hommage ainsi aux victimes de guerre, civils ou militaire, nous rappelle a tous notre héritage et les valeurs pacifiques de solidarité que nous défendons à travers nos activités quotidiennes » poursuit-il. C’est sur ces mêmes valeurs qu’avait été mise en place la Défense Passive au début des années 30 qui visait la protection de la population par des volontaires en cas de guerre. Après la Seconde Guerre Mondiale, elle se professionnalise et rejoint le Service National de Protection Civile qui porte depuis 1975 le nom de « Sécurité Civile ». Quant au terme Protection Civile, il est conservé à travers la fondation de la Fédération Nationale de Protection Civile en 1965 qui reste bénévole.

Symbole de l’événement
« On se s’en fier d’appartenir à la Grande Famille qu’est la Protection Civile » nous confiera un bénévole. L’événement est aussi l’occasion pour les 400 bénévoles de se montrer. D’ordinaire, ils se veulent discrets mais toujours là quand il le faut. « C’est un signe de reconnaissance de notre engagement bénévole et de notre humilité de citoyen qu’y nous est offert. Donner de son temps, porter secours aux autres c’est un épanouissement personnel et collectif dans un monde complexe qui semble parfois plus faire place à la compétition qu’à l’émulation » ajoute Nicolas Bertet. En Loire-Atlantique, l’association composées de 18 antennes répartie sur tout le département, réalise 500 dispositifs de secours, forme près de 1000 personnes aux gestes de secours et réalise pas moins de 90 actions humanitaires. Elle est s’investit depuis quelques années dans l’accueil des sans abris lors des plans hivernaux sur la ville de Nantes. Depuis la catastrophe de l’Erika jusqu’à la tempête Xynthia en passant par le Tsunami en Asie de Sud Est, elle est présente sur bon nombre d’opération notamment dans l’ouverture de centres de vaccination lors de la pandémie grippale mais aussi après la chute de la passerelle du Queen Mary II et sur les inondations dans le Sud et plus récemment dans le Var.

Pôle Communication 44

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.