Reportage dans les antennes: les Sorinières

Nous avons été à la rencontre de l’antenne des Sorinières à leur local situé dans le centre Raoul de Guigné derrière l’Hotel de Ville de la commune. C’est lors d’une formation pour la «sensibililation à la pandémie grippale» que nous avons rencontré une partie des adhérents.
L’ancienne ADPC44 section des Sorinières a été crée en 1984 par Rachel Ganuchaud. Animée par le président-délégué Joël Sorin, depuis plusieurs années maintenant, l’antenne a su évoluer et stabiliser ces effectifs après quelques vicissitudes. Elle compte depuis peu 31 adhérents et, dernièrement, ce ne sont pas moins de 5 personnes qui sont venus «grossir les rangs» grâce à une formation PSC1. Ces derniers arrivent à point nommé puisqu’ils ont tous l’avantage d’être habitants de la commune.
Forte de 4 PSC1, 12 PSE1, 11 PSE2 et 5 formateurs, l’antenne a réalisé 8 dispositifs de secours en 2008. Chiffre que Joël Sorin souhaiterait développer un peu plus si les activités se faisaient moins rares. La priorité est alors mise sur les formations PSC1 : l’antenne a formé 84 personnes et organisé 12 sessions en 2008.
Pour fin 2009, insiste Valérie Sorin, la vice-présidente déléguée, l’objectif principale de l’antenne est d’ «équiper tous les secouristes en nouvelles tenues et d’investir dans un lot de matériel consacré à la formation».
Voilà une antenne qui se porte bien si ce n’est qu’une annonce est venue un peu obscurcir les desseins de l’antenne. En effet, la mairie des Sorinières souhaiterait récupérer leur local pour agrandir les services municipaux. Déjà, l’ensemble des associations qui partageaient les lieux sont parties. A ce jour, «la mairie ne nous a rien proposé en échange mais on va essayer de s’arranger. Il nous reste toujours notre garage au Bignon qu’on loue pour mettre à l’abri le VPS» se rassure Joël qui semble peu surpris de la situation. Il nous tiendra bien évidemment informé de la suite des événements.

Nicolas Bertet
Chargé de communication départemental

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.