La Protection Civile 44 au cœur du Festival Couvre-Feu

Organisé depuis 2000 à Corsept près de Paimboeuf, le Festival Couvre-Feu ne cesse de grandir en organisation et en renommée. Le dispositif de secours, quant à lui, organisé par l’antenne de Rezé, a largement évolué, avec, pour cette 9ème édition, une couverture 24h/24h pendant les trois jours de festivités. Une expérience riche en apprentissages pour nos bénévoles.
Ils n’étaient pas moins de 25 500 festivaliers cette année à se croiser sur le site de plusieurs hectares que recouvre le Festival. 350 bénévoles sont venus aider, pour l’occasion, les 50 bénévoles de l’association organisatrice «Rue Tabaga et Couvre-Feu» pour s’occuper notamment de l’accueil, de l’immense camping et autre bars, scènes et salle de cinéma abrités sous 7 chapiteaux dressés sur l’imposant champ mis à leur disposition. Le décor est planté.
«Le festival s’est déroulé dans la bonne humeur et avec de bonnes conditions météo. Depuis notre première participation en 2003, nous augmentons chaque année le dispositif. » nous déclare, Gérard Guérin, le coordinateur rezéen du dispositif. «Cette année, sur trois jours, nous avons tenu 2 postes de secours chaque jour avec une vingtaine de secouristes.» poursuit-il. Rares sont les dispositifs avec une couverture 24h/24h sur 3 jours en Loire-Atlantique pour nos secouristes. «L’expérience des bénévoles partis plusieurs fois aux Fêtes de Bayonne ou sur d’autres renforts nationaux», nous dira le Responsable Opérationnel départemental, Bruno Robert, «a su être mise à profit ainsi que celles des rezéens» habitués aux lieux et aux publics pour mener à bien le dispositif. «Nous avons apporté entière satisfaction à l’organisateur» nous confiera Gérard, également président-délégué de l’antenne de Rezé. Pour lui, la réussite passe avant tout par le partage avec «les jeunes qui sont venus nombreux et confrontés à un DPS à forte activité de soins et les autres qui ont de l’expérience et qui ont su la faire partager».
Que se soit sur le terrain ou dans l’organisation en amont du dispositif, «des jeunes bénévoles comme Mickaël Hervouet, qui s’est chargé des effectifs notamment ont montré ce qu’il savait faire. Les responsables du département bien investis et la présence de notre président départemental montre bien l’enjeu de ce DPS» poursuit-il. D’ailleurs, une équipe de responsables de l’aéroport de Nantes avaient été conviés à observer le dispositif le vendredi soir.
L’antenne de Rezé remercie toutes et tous les secouristes qui y ont participé. Au total, pas moins de 39 secouristes, venus de 8 antennes départementales différentes, se seront succédés réalisant 239 interventions de secours dont 8 évacuations. Régis Greffion, kinésithérapeute et secouriste,  a pris en charge une trentaine de victimes. «Sans lui, le nombre d’évacuations serait plus important» nous rapporte Mickaël Hervouet, secrétaire-délégué de l’antenne de Rezé.

Une vitrine pour notre savoir-faire face aux autorités et aux organisateurs, une riche expérience pour les bénévoles, une école à ciel ouvert pour nos jeunes secouristes. Vivement la Xème édition.
Pôle Communication 44

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.