La Protection Civile 44 : L’engagement des médecins bénévoles

«Pourquoi un engagement dans une association comme la Protection Civile 44», c’est la question que l’on a été posé à quelque médecins de notre association départementale.»
Dr Guy JEGO. «J’étais médecin hospitalier urgentiste, successivement à Vannes, Caen et Nantes.  J’ai également été médecin de pompiers à Vannes, de 87 à90, où j’ai connu la Sécurité Civile. En pratique, j’ai exercé préférentiellement en secteur de traumatologie. Fin 2005, j’ai dû arrêter pour des raisons de santé. Début 2007, étant stabilisé sur le plan médical et administratif, j’ai eu le souhait de reprendre une activité bénévole correspondant à mes affinités et je me suis tourné vers la Protection Civile, pour ma plus grande satisfaction.»
Dr Phillipe Pigeon. «J’ai consacré une partie de ma vie professionnelle au secourisme, en milieu de travail et à ses spécificités. En retraite, j’ai voulu réaliser une certaine continuité en intégrant une association publique et bien structurée. La connaissance de longue date de certains membres de l’antenne à laquelle j’appartiens m’a bien aidé à m’intégrer. L’intérêt, à mes yeux, d’une bonne organisation est celui d’un enseignement rigoureux et bien maîtrisé évitant la dérive des pratiques si souvent constatée».
Dr Françoise NICOL ROY. «Engagée comme médecin volontaire pendant 30 ans chez les SP, il était tout naturel pour moi d’être également à la protection civile ; et c’est tout aussi naturellement que je continue à y travailler, la retraite dans le bénévolat n’existant pas ! C’est pour moi : partager avec des hommes et des femmes les mêmes valeurs humaines ; c’est un espace où l’on peut encore imaginer, créer, construire ensemble dans le seul but : aider l’homme à avancer. C’est partager ensemble la réussite et garder l’estime de soi et des autres : ce qui fait la force et la cohésion de cette association.»


Dr Michel You. «L’engagement en 1977 a été naturel et spontané quand les secouristes sont venus me demander de les aider à redémarrer la section pour les cours de BNS et la surveillance des postes de secours; je m’y suis toujours trouvé à l’aise, dans une ambiance amicale , sincèrement bénévole et dévouée ; le médecin-président supervisait … la relève est bien assurée, l’antenne dynamique. Bonne santé à tous.»

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.