OGRIPA ! Un exercice pourquoi faire ?

Depuis le mois de juin, l’actualité de la pandémie grippale A, les recommandations fédérales ainsi que les sollicitations de la Préfecture ont orienté notre action vers une formation opérationnelle suivie d’une excercice sur la gestion d’un structure intermédiaire. 
L’objectif de l’exercice du 7 novembre était de répéter, dans des conditions proches de la réalité, la gestion d’une structure d’accueil pour une population fragile : les sans-abris. Nous devions démontrer notre capacité opérationnelle au Préfet et à la DDASS. Mme Garry, directrice de la veille sociale 44, est venue se rendre compte de la complexité de cet accueil. Bien qu’habitués à cette population par les plans hivernaux, la structure intermédiaire implique une contrainte majeure et supplémentaire : éviter la contagion des bénévoles et l’aggravation de l’état des accueillis.
Bilan
En retour d’expérience, nous retenons que les participants ont pu appréhender les difficultés à éviter la diffusion du virus. Ils ont démontré leur capacité d’adaptation à cette situation difficile. Mais nous devons encore améliorer l’application trés rigoureuse des consignes d’hygiène et l’entraide à la prise en charge complète mais discrète d’un sans-abri.
La cellule opérationnelle, remercie  l’ensemble des bénévoles qui ont participé activement pour faire progresser  nos capacités opérationnelles.
Bruno ROBERT
Responsable Opérationnel Départemental 44

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.