Sauveteur, Secouriste du Travail

Un Sauveteur-secouriste du travail (SST) est un membre du personnel volontaire ou désigné pour porter secours en cas d'accident. Il doit être capable de porter secours au sein de son entreprise dans l'attente de l'arrivée des secours spécialisés. L’article  4224-15 du Code du travail le rend obligatoire.Il vaut mieux disposer de plusieurs sauveteurs secouristes du travail, surtout dans les lieux où les risques d'accident sont les plus élevés et les plus graves.Les Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé au Travail (CARSAT) préconisent de former 10 % des effectifs (par tranche horaire de travail) au secourisme et d'avoir au moins un secouriste par équipe. La Fédération Nationale de Protection Civile possède l’habilitation Nationale pour l’enseignement du S.S.T auprès de l’Institut Nationale de Recherche et de Sécurité (INRS).

La formation :

  • La formation est pratique, les explications sont données pendant et lors de l’apprentissage des gestes.
  • Le certificat S.S.T est délivré au candidat qui a participé activement à l’ensemble de la formation et qui a fait l’objet d’une évaluation continue favorable de la part du formateur.
  • durée de 12 heures de face à face pédagogique avec 4 à 10 stagiaires (maxi)
  • informations sur le coût, nous contacter 

Attention ! Pour que le certificat reste valide, le secouriste doit suivre une journée de Maintien et d'actualisation des compétences (MAC SST) tous les 24 mois. Cette formation peut être prise en charge par votre organisme paritaire de formation professionnelle continue (OPCA). Elaboration d’une convention de formation professionnelle.

Le programme

  • Notions de prévention : les accidents du travail, le rôle du SST, la recherche des risques persistants, définir et mettre en œuvre les actions de prévention ou de protection
  • Protéger
  • Faire Alerter
  • Secourir
    • la victime saigne abondamment
    • la victime s’étouffe
    • la victime se plaint de sensations pénibles et/ou présentes des signes anormaux
    • la victime se plaint de brûlures
    • la victime se plaint d’une douleur empêchant certains mouvements
    • la victime se plaint d’une plaie qui ne saigne pas abondamment
    • la victime ne répond pas mais elle respire
    • la victime ne répond pas, et ne respire pas 
Pour faire une demande de préinscription en ligne à cette formation, cliquez ici